Publicité

L’immense serre volante de L’Expédition Végétale a atterri au Jardin Botanique de Montréal

Publicité

Espace pour la vie a eu toute une surprise ce matin ! L’immense serre volante de l’équipe française de L’Expédition végétale a atterri sur le site du Jardin botanique la nuit dernière !

La direction du Jardin a appris qu’une équipe de chercheurs bien particulière, celle des  « scientifiques » de L’Expédition végétale, s’intéresse aux plantes indigènes ainsi qu’à leurs propriétés phytovoltaïques (capacité à produire de l’énergie) et souhaite mener des recherches sur le site du Jardin botanique cet été.

Ces  aventuriers de la compagnie La Machine parcourent le monde à bord de leur aéronef mythique, l’Aéroflorale II, une structure haute de 4 étages et propulsée par l’électricité produite par les plantes à son bord. Lors de leur escale à Montréal, l’équipe devra y entreprendre une série d’expérimentations sur la richesse de la biodiversité de la ville et de ses environs.

Mission Grand Nord

Après une longue escale dans le Grand Nord où les chercheurs étudiaient notamment dans le pergélisol des pollens anciens de fleurs de tournesol d’une variété encore inconnue, voilà que l’équipage a mis le cap sur l’Amérique, pour la première fois de son histoire. Depuis sa dernière escale en septembre 2019 à Calais, dans le détroit de la Manche, L’Expédition végétale a repris la voie des airs, le 12 mars dernier, pour son nouvel ordre de mission en direction du Québec et de la métropole. Ses membres doivent entreprendre une série d’expérimentations sur la diversité et la capacité des espèces endémiques du Québec à produire la fameuse énergie phytovoltaïque.

« Nous sommes très honorés que le Jardin botanique de Montréal soit la première escale nord-américaine de L’Expédition végétale, a déclaré Anne Charpentier, directrice du Jardin botanique. Les recherches que mènent cette équipe de « scientifiques » hors de l’ordinaire nous donnent l’occasion d’aborder la question de l’importance du verdissement en ville d’une manière très originale. »

« Au nom de l’équipage de L’Expédition végétale, je tiens à remercier chaleureusement le Jardin Botanique qui nous a permis d’atterrir avec l’Aéroflorale II. La faculté qu’ont les plantes à produire de l’électricité est au cœur de nos recherches. Nous allons donc explorer le Jardin Botanique et tenter de repérer les plantes endémiques à fort rendement phytovoltaïque » a précisé F.D., le commandant de bord de l’Aéroflorale II.

Le Jardin botanique ouvert plus tard

Toute l’équipe de L’Expédition végétale saura vous faire part de leurs travaux et ne manquera pas de partager quelques-unes de leurs expériences avec les visiteurs et visiteuses du Jardin botanique entre 10 h et 22 h (dernier accès au site à 21 h), jusqu’à la fin de leur mission le 31 juillet. Après cette date, ils mettront le cap sur leur prochaine destination. Notez que l’équipage fera relâche les 20, 21, 26 et 27 juillet.

Espace pour la vie – Jardin botanique de Montréal

Jardin botanique reconnu comme l’un des plus importants au monde. Une merveilleuse invitation au voyage et des attraits d’une exceptionnelle beauté, avec une collection de 22 000 espèces et cultivars de plantes, 10 serres, la Maison de l’arbre et une trentaine de jardins thématiques.

Emplacement
4101, rue Sherbrooke E., Montréal
Espace pour la vie - Jardin botanique de Montréal

À propos d’Espace pour la vie

Espace pour la vie regroupe le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces cinq institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.