Publicité

Concert de danse autochtone futuriste « Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ » au MAI (Montréal, arts interculturels)

Publicité

Les 12, 13 et 14 septembre 2022, MAI (Montréal, arts interculturels) présente le spectacle Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ, fruit d’une première collaboration entre Hanako Hoshimi-Caines, Zoë Poluch et Elisa Harkins. À la fois concert autochtone futuriste et performance de danse magnifiquement déconcertante, ce trio s’efforce de donner une visibilité à ce qui a été occulté au sein des systèmes esthétiques coloniaux.

Chorégraphié et interprété par Hanako Hoshimi-Caines, Zoë Poluch et Elisa Harkins, qui mettent en commun leurs différents bagages culturels et expériences artistiques, sur une musique composée par Elisa Harkins, Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ interroge et défie le minimalisme et les revendications esthétiques de neutralité de la danse postmoderne. L’œuvre associe le disco et les langues autochtones dans le but d’influer sur le sort de ces langues menacées. Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ présente des chansons d’Elisa Harkins, dont certaines sont en cherokee et en muscogee (Creek).

Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ comporte de nombreuses références au chiffre trois : elle compte trois sections, trois interprètes et trois duos, créés en triolet. Créée et développée sur la réserve Muscogee en Oklahoma, ainsi qu’à Stockholm et à Montréal, la pièce exprime des préoccupations qui mettent de l’avant une approche interdisciplinaire et contre-coloniale de la performance.

www.m-a-i.qc.ca/radio-iii

CRÉDITS + REMERCIEMENTS

Avec et par : Hanako Hoshimi-Caines, Zoë Poluch, Elisa Harkins
Musique par : Elisa Harkins
Produit par : Hanako Hoshimi-Caines, Zoë Poluch

Conception des éclairages : Paul Chambers
Costumes : Jade Tong Cuong
Directrice Technique : Öykü Önder
Son : Joel Lavoie
Représentation et production internationale : Norberg Management
Coordinatrice de production : Tiera Joly Pavelich
Direction des répétitions : Justin De Luna
En conversation avec : Ivanie Aubin-Malo, Maria Kefirova, k.g. Guttman, James Goddard, Katie Ward
Partenaires de coproduction : MAI, MDT, Dance Victoria

Réalisé avec le soutien de :
Conseil des Arts du Canada, Kulturrådet/Conseil des arts suédois, Swedish Arts Grants Committee, Tulsa Artist Fellowship, The Stable, l’Agora de la Danse

BIOS

Hanako Hoshimi-Caines est danseuse, créatrice de performances, auteure et commissaire originaire de Tiohtià: ke / Montréal où elle vit toujours. Son travail joue avec le plaisir et la hantise du familier comme stratégies de résistance et de transformation. Intriguée par le langage et l’humour de la logique, elle découvre ses relations familiales immédiates comme étant un trésor d’idées mystiques et pratiques sur l’art et la performance.  Elle a collaboré avec de nombreux artistes, chorégraphes et compagnies de danse, notamment le Ballet Cullberg de Stockholm. Ses œuvres indépendantes et collaboratives ont été présentées au sein de galeries et de théâtres au Canada et à l’étranger. Hanako a récemment obtenu un diplôme avec mention en philosophie occidentale de l’Université Concordia. Elle est actuellement commissaire artistique du Centre de Création O Vertigo.

Elisa Harkins est une artiste et compositrice autochtone (Cherokee/Muscogee), établie à Tulsa, en Oklahoma. Son travail porte sur la traduction, la préservation de la langue et de la musicologie autochtone. Elisa utilise les langues Cherokee et Muskoke, la musique électronique, la sculpture et le corps comme outils. Elle a obtenu un baccalauréat du Columbia College de Chicago et un MFA de CALARTS, et a poursuivi sa formation à la Skowhegan School of Painting and Sculpture. Ses œuvres ont été exposées à Crystal Bridges, à Documenta 14, au Hammer Museum, au Heard Museum et à la Vancouver Art Gallery. Elle a créé une série de concerts autochtones en ligne intitulée 6 Moons, et a publié un CD d’hymnes creeks et séminoles. Elle est également DJ. Les chansons du spectacle ont été rassemblées dans un double LP en édition limitée que l’on peut trouver sur Bandcamp.

La pratique artistique de Zoë Poluch met en jeu différents moyens d’expression et prend forme dans différentes pièces. Sa relation d’amour-haine avec la scène de la « danse contemporaine » est fondée sur une pratique à long terme basée sur la politique et la poétique du mouvement et de la sensation. Elle a étudié et travaillé au Canada et en Belgique avec des chorégraphes établis ou émergents. Plus récemment, elle s’est engagée dans des collaborations avec Hanako Hoshimi-Caines et Elisa Harkins, Kim Coleman et Cara Tolmie, a présenté et réalisé le concert-spectacle Shaking the Habitual de The Knife, son propre solo Example, On Air avec Nadja Hjorton, et a dansé dans Splendour de Stina Nyberg et pour le projet chorégraphique féministe Samlingen. Elle est actuellement professeure adjointe et responsable du programme de baccalauréat en danse-performance à l’Université des arts de Stockholm.

EN BREF

QUOI ?
Radio III / ᎦᏬᏂᏍᎩ ᏦᎢ
d’Hanako Hoshimi-Caines, Zoë Poluch et Elisa Harkins

QUAND ?
12-13-14 SEP
19h30

DURÉE ?
60 minutes

OÙ ?
MAI (Montréal, arts interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, Montréal

BILLETTERIE
Régulier → 28 $  •  Réduit → 22 $  •  Junior et Groupes → 16 $  •  Accompagnateur-trice → 0 $  •  Passeport 4/4 → 64 $
www.m-a-i.qc.ca/billetterie
514 982-3386

À PROPOS

Fondé en 1999, MAI (Montréal, arts interculturels) est un organisme à but non lucratif qui soutient le développement, la création, la présentation et la promotion des arts interculturels destinés à des publics variés. La programmation du MAI met de l’avant des pratiques hybrides et innovantes en danse, théâtre, arts visuels, arts de la parole, performance, musique et arts interdisciplinaires, tout en tissant des liens entre les artistes et les communautés locales à travers son programme Public +.

Montréal arts interculturels (MAI)

Cet organisme soutient le développement, la création, la présentation et la promotion des arts interculturels. Il met également de l’avant des pratiques hybrides et novatrices en danse, théâtre, arts visuels, arts de la parole, performance, musique et arts interdisciplinaires, tout en tissant des liens entre artistes et communautés locales.

Emplacement
3680, rue Jeanne-Mance bureau 103, Montréal
Montréal arts interculturels (MAI)